Liberté chérie !

Publié le par il faut le dire...et parfois le faire

La liberté d'expression devrait permettre de critiquer de la même façon les membres du pouvoir judiciaire que les membres des pouvoirs législatifs et exécutifs.

Oui, mais voilà, les membres de la magistrature se sont arrogé un droit fondamentalement anticonstitutionnel. Et personne ne s'insurge.


Tout comme sont rares ceux qui dénoncent certains jugements totalement disproportionnés. Tel tribunal condamne à la prison ferme une idiote qui a eu des propos inacceptables tandis que d'autres tribunaux laissent en liberté des manifestants-casseurs, manifestement porteurs de slogans racistes.
Madame Taubira, pendant ce temps, dort tranquille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article