Moi, Président

Publié le par il faut le dire...et parfois le faire

François Hollande a dit et répété "Le changement, c'est maintenant..."

Mais je m'interroge sur quel aspect de la vie politique, sur quelle modification de l'attitude gouvernementale porte ledit changement.

Il intervient dans les nominations.

Il convoque la presse, discrètement ou ouvertement. Ainsi, la promenade dans les jardins du Luxembourg était tout ce que l'on veut sauf naturelle et spontanée.

Il est vrai que la maîtresse du Président est tout sauf spontanée.

Madame la Première concubine a une maîtrise de l'hypocrisie politique hors du commun. N'était-elle pas aux côtés de Mr Arnaud, ce vilain riche qui s'exile; a-t-elle oublié que son concubin n'aime pas les riches ? (Pourtant, Monsieur Cahuzac n'est pas pauvre; ni Monsieur Fabius)

"Avec moi, Président, plus de cumul des mandats". Ah bon ???

La mode Bidochon est la nouvelle attitude de l'Elysée; pire, cela a contaminé les membres du gouvernement. Je sais bien que l'habit ne fait pas le moine mais on pourrait attendre un peu plus de tenue de la part des ministres. Je ne vous parlerai pas de Madame Duflot dont l'élégance relève du mirage.

Ni de Monsieur Bartolone qui ne sait pas boutonner son veston mais traite les députés de crétins.

Ni de Monsieur Hamon, grand donneur de leçons qui a tenu à montrer sur un plateau de télévision qu'il maîtrisait parfaitement le doigt d'honneur.



Commenter cet article