Monsieur ...

Publié le par il faut le dire...et parfois le faire

Monsieur le Premier Ministre,

Je vous ai soutenu et continuerai à le faire à l’avenir.

Tout le monde fait des erreurs, vous avez eu le tort de faire confiance à votre concurrent.

Non, Monsieur le Premier Ministre, l’UMP ne peut perdurer après cette crise et je le regrette.

Si ce parti reste en l’état actuel, je rendrai ma carte et inciterai tous mes amis et membres de mes associations à faire de même.

De mon point de vue, la scission est aujourd’hui inévitable.

Mieux vaut reconstruire sur des ruines que de rester enseveli dans le marasme.

Seul Alain Juppé, "le meilleur d'entre nous" a fait le juste commentaire.

Monsieur Copé a fort mal organisé cette élection, on peut deviner pourquoi...

Le navire UMP prend l'eau... Il va lui falloir é-coper ferme...

Je ne donnerai pas un cope-k de cette UMP là.

Ceux qui vous traitent de mauvais joueur n'ont rien compris à ce qui va se passer sous peu:

ou bien l'UMP va se droitiser jusqu'au sinistre FN, ou bien, à terme, nombre de sympathisants rejoindront Borloo.

J’ai suivi tous les débats depuis 48 heures, y compris votre intervention sur TF1 hier soir.

J’ai pu aussi voir le triste mini-débat à sens unique sur Canal durant lequel les 2 blondes Mmes ROSSO DEBORD et TABAROT,

véritables harpies ont tenté de justifier le hold up de COPE, avec l'autre harpie DATI, votre meilleur ennemi.

Non, Monsieur le Premier Ministre, je ne crois pas que vous ayez quoi que ce soit en commun avec ces gens là,

J.F. Copé est un boxeur, que rien n’arrête, ni les coups bas ni le gong.

Gardez votre énergie pour 2014, la capitale a besoin de vous.

Bien cordialement,

Commenter cet article

jacques du midi 28/11/2012 17:05


Malheureusement,il s'est trouvé victimisé par les manigances de Copé