Prière quotidienne des candidat(e)s

Publié le par il faut le dire...et parfois le faire

 

EN CETTE PERIODE DE LIBATIONS PRE-ELECTORALES, Où CHACUN-CHACUNE TENTE DE PROUVER

QU'IL (ELLE)  EST L'ELU(E) QUE LE BON PEUPLE ATTEND...

 

Mon Dieu, qui m’aiderez à devenir (rester) Président(e),… ministre,…parlementaire…

Pour accompagner le peuple loyalement, sans me servir, tout en vivant simplement

Apportez-moi la Grâce de dire à mes électeurs ce qu’ils veulent entendre pour leur plaire

Afin qu’ils votent pour moi pour m’assurer (conserver)… tous mes avantages statutaires….

 

Vous savez combien j’aime périodiquement à penser à tous,… veuves, orphelins, démunies…

Vous savez combien je comprends et je compatis aux misères qui touchent tous mes amis

Alors, protégez-moi de ces intrus qui veulent prendre cette place si difficile…

Celle que je convoite et que je sollicite pour assurer le bonheur et la vie tranquille….

 

Vous savez que j’accepterai avec respect cette lourde charge qui me sera confiée

Au détriment de tous mes intérêts particuliers… car ma mission consistera à écouter

Toutes celles et tous ceux qui m’auront confié la tâche de les représenter … là-bas …

Où l’on ‘‘travaille’’ nuit et jour, sans compter…Vous savez que je suis désintéressé(e)… !

 

Mon Dieu, vous qui connaissez ma grandeur d’âme et mes vertus,… protégez-moi

Contre tous ces arrivistes qui voudraient se faire élire à ma place, pour être des Rois.

Ils seront alors ces parasites qui vivraient au crochet de la société, sans se préoccuper

De l’intérêt national, qui permet aux électeurs, de vivre, ici, en paix et en toute sécurité…

 

Chassez ces mécréants, ces électoralistes d’un jour, pour me faire élire maintenant

Afin de m’asseoir dans ces sièges douillets où il fait bon vivre, afin de me concentrer sereinement

Sur les choix de mes soirées que je devrai remplir pour parader et représenter les ‘’assommés’’…

 

Ces électeurs, qui auront à travailler pour payer toujours plus à l’Etat, qui devra être en bonne santé…

                                      cons.jpg

 


Commenter cet article